Les publicités Facebook : comment ça marche?

Je ne vous apprends rien en disant que Facebook collecte nos informations personnelles et qu’il les revend par la suite à des compagnies afin que celles-ci puissent faire de la publicité. Les publicités Facebook sont d’ailleurs un grand aspect lucratif du média social. J’en parlais dans cet article : Et si on payait pour l’utilisation de Facebook ? Dans le contexte de l’affaire Cambridge Analytica, c’est d’autant plus d’actualité et on veut savoir comment ça marche. Alors, pour ce qui est de la base : nos informations sont transmises à des annonceurs qui savent ainsi mieux nous cibler par leur publicité et par le fait même, nous encourager à consommer davantage.

Quels moyens Facebook utilise-t-il pour décider quelles publicités nous présenter ? Il y en a quatre :

  • Activité sur les applications et services Facebook : Pages que nous aimons, informations de notre profil, etc.
  • Informations partagées avec une entreprise : une compagnie peut utiliser les données qu’on lui a fournies pour sa campagne publicitaire Facebook, à travers nos achats dans les boutiques ou les programmes de fidélité.
  • Autre activité en ligne : Toute visite sur un site qui comporte le Pixel Facebook
  • Emplacement : Lieux à partir desquels on se connecte, géolocalisation de notre téléphone…
    Source

Très bien, mais, CONCRÈTEMENT, comment ces informations sont-elles utilisées pour nous cibler ? Par quels mots-clés sommes-nous identifiés ?

Voici deux manières simples d’en avoir une bonne idée.

1- « Pourquoi vois-je ceci ? »

Tout d’abord, lorsqu’on voit une publicité apparaître sur notre fil d’actualité, on peut cliquer sur « Pourquoi vois-je ceci ? ». Un encadré apparaît alors en nous expliquant pourquoi on voit cette publicité. Cela peut être lié à nos commentaires ou réactions sur le réseau social, aux pages que nous avons aimées ou tout simplement à une caractéristique chez nous que l’annonceur désire cibler, par exemple la langue qu’on parle.

Ciblage des publicités

Ensuite, le second paragraphe exprime d’autres raisons pour lesquelles on voit la publicité. C’est à cet endroit que l’on peut voir les informations nous concernant qui sont utilisées pour nous cibler : l’âge, le lieu de résidence, les lieux que nous avons visités, nos intérêts, etc.

Pourquoi est-ce que je vois cette publicité?

Un point pour Facebook car il explique clairement ce processus dans les rubriques d’informations sur la publicité. Un annonceur choisit la population à atteindre, et alors Facebook présente la publicité aux gens qui correspondent au groupe cible.

Profil publicitaire d'Elena

Cette Elena pourrait être ciblée par un organisme de Menlo Park qui désire rejoindre les citoyens. Ou alors par une compagnie automobile qui souhaite vendre ses voitures. Ou encore par une entreprise s’adressant aux femmes de Californie. Bref, on comprend le principe.

Heureusement, il y a moyen de contrôler cette publicité ciblée en allant dans Paramètres/Publicités. On peut alors refuser les options « Publicités en fonction de mon utilisation de sites web et d’applications » et « Pubs sur des apps et des sites web en dehors des entreprises Facebook ». On peut également enlever tous nos centres d’intérêts de nos préférences publicitaires. Toutefois, cela ne nous empêchera pas de voir de la publicité dans notre fil d’actualité.

2- Fonctionnalités pour malvoyants.

En 2016, Facebook a créé une nouvelle fonctionnalité permettant une navigation sur le réseau social améliorée pour les personnes non-voyantes. En effet, à l’aide d’une intelligence artificielle, les photos publiées sur le fil d’actualité de la personne aveugle peuvent désormais être décrites de manière auditive, par exemple: « Votre ami barbu est en train de nager avec les dauphins aux Bahamas
accompagné d’un enfant ». Cette fonctionnalité permet une expérience améliorée pour les personnes non-voyantes, mais elle questionne également la masse d’informations personnelles qui sont dévoilées par ce moyen.

Car les images que nous publions peuvent également être utilisées pour mieux nous cibler. Des mots simples comme : sourire, soleil, neige, ski, enfant, chien, etc. peuvent être extraits des photos. On pourra alors vous proposer plus de produits pour les chiens, savoir que vous avez des enfants ou connaître votre intérêt pour le ski.

J’ai fait l’exercice moi-même en installant une extension. Celle-ci permet de voir quels sont les mots identifiés dans les photos que d’autres personnes ou moi avons publié. Ce que j’ai vu n’est pas très compromettant, mais tout de même fascinant. Ça m’a étonnée, voire choquée de voir que le réseau social est capable d’analyser nos photos et d’en tirer des mots-clés. Il peut reconnaître si on est à
l’extérieur ou à l’intérieur, savoir qu’on est sur la route, dire le nombre de personnes dans la photo, etc. Je vous laisse avec quelques captures d’écran.

Pour installer cette extension et voir les mots-clés associés à vos photos, vous pouvez voir les instructions au bas de cet article du Huffington Post. L’extension pour Chrome ne fonctionne plus, mais vous pouvez l’installer sur Firefox.

* À noter que pour fonctionner, nous devons changer la langue d’usage de notre Facebook pour l’anglais !

Laisser un commentaire